Logo Tournée de Petit Costaud Logo Tournée de Petit Costaud

Sabotage Craftbeer : Une vie de gipsy

As-tu déjà entendu parler de brasserie dite « gipsy », « nomade » ou encore « itinérante » ? Ces dernières années, le monde brassicole a beaucoup évolué, laissant apparaître de nouvelles façons de brasser et de penser la bière. Si le « Gipsy Brewing » existe depuis longtemps, il n’a jamais été aussi en vogue qu’aujourd’hui. Focus sur ce modèle de brasserie avec Sabotage Craftbeer à Toulouse.

AdresseLe plus
Brasserie Gipsy
AdressePosition
Toulouse (31)
AdresseCréation
2019
ProductionCapacité de production
- hL

Sabotage, une brasserie pas comme les autres…



Si la Tournée a repris du service pendant l’été avec notre visite à Brasse Band, c’est bien maintenant que le voyage reprend entièrement dans sa forme initiale. Nous avons enfin repris la route pour trois mois d’aventures et de rencontres inoubliables. Première étape de ce nouveau départ : Toulouse. C’est Sabotage Craftbeer, une brasserie « gipsy », qui nous a chaleureusement accueillis dans la ville rose.

Alors tout d’abord, c’est quoi une brasserie « gipsy » ? Si la très grande majorité des brasseurs disposent de leur propre local avec leur matériel de brassage, certains fonctionnent différemment et ne possèdent aucun outil de production. Alors comment brassent-ils ? Eh bien chez les autres ! Le principe d’une brasserie « nomade » est d’aller brasser dans d’autres brasseries et donc de disposer de leur matériel de brassage. Cela permet de se lancer sans forcément investir dans un local de grande taille et dans un matériel de production. De nombreux brasseurs débutent ainsi avant de monter leur propre brasserie physique. Outre la production, ce fonctionnement se base également sur une réelle volonté de collaboration, où chacune des deux parties apportera des savoirs et de l’expérience à l’autre.


Justin Marquez, Nicolas Soriano et Florent Pradel ont monté leur brasserie « gipsy » en 2019, avec Toulouse comme point d’ancrage. Forts de leurs expériences respectives dans le monde de la bière (brasseurs et dirigeants de bars à bières), les trois toulousains ont déjà réalisé 17 bières différentes pour une vingtaine de brassins.

Grâce à leur statut de brasseurs itinérants, les saboteurs ont eu l’occasion de beaucoup voyager en France, et même à l’étranger, repoussant à chaque fois leurs limites. Ce format de brasserie a l’avantage de favoriser les rencontres et les voyages, laissant peu de place à la routine.


Brasseurs nomades, a way of life.


Les trois compères nous ont expliqué leur système de fonctionnement. Pas si simple ! Gérer une brasserie itinérante demande autant de compétences en brassage qu’en gestion et en organisation. Chez Sabotage, chacun a un rôle à jouer. Quand l’un a les mains dans la bière, l’autre s’occupe de l’administration et de la comptabilité, tandis que le dernier  organise ou communique.


De la création d’une nouvelle recette jusqu’à la dégustation, les étapes sont les mêmes que dans une brasserie « traditionnelle », pourtant il faut apprendre à jongler avec les disponibilités de chacun pour s’organiser au mieux. C’est le point d’attention de ce format de brasserie, qui n’en reste pas moins un challenge !

En parlant de challenge, quand Sabotage brasse, Sabotage s’adapte. En effet, les toulousains jouent de leur statut de vagabonds de la bière pour toujours se réinventer. Ils ont la volonté de s’adapter aux brasseries qui les accueillent. Les styles des bières sont ainsi déterminés d’une part par les envies et appétences de chacun, et d’autre part par le matériel de brassage et de fermentation disponible. Finalement, il s’agit clairement d’une collaboration. C’est bien là toute la différence avec le brassage à façon.


Passé la mise en bouteilles et en fûts, s’ensuit tout un travail de démarchage, de vente et de livraison des bières produites. Sabotage distribue ses créations dans des bars à bières et des caves à la fois sur Toulouse, mais aussi dans les régions où ils se déplacent pour brasser, pour notre plus grand bonheur. Ils organisent également de nombreux TTO (Tap Take Over), ou « prises de becs », dans des bars à bières. Le principe est de mettre un maximum de leurs bières à la pression dans le bar qui les reçoit.

Si le brassage en « gipsy » est pour eux une expérience très enrichissante et une véritable aventure humaine, Justin, Nicolas et Florent souhaitent tout de même s’installer pour de bon d’ici le premier semestre 2021. Du coup, on te conseille de rester attentif à leur évolution car ils auront certainement besoin de la communauté pour grandir et nous offrir des breuvages toujours plus fous. On leur souhaite de réussir et on a hâte de pouvoir aller visiter leur propre brasserie. Pour le moment, on est heureux de partager avec eux notre prochaine étape à Montpellier… attention, il y a des odeurs de brassage dans l’air !


On remercie chaleureusement toute l’équipe de Sabotage qui nous a reçus avec beaucoup de gentillesse et de sincérité. Quel plaisir de partager de bons moments de convivialité ! Merci à Justin de nous avoir hébergés dans son cocon si atypique. Merci aussi à La Houblonnière de nous avoir accueillis avec beaucoup de bienveillance dans son bar pour tourner la vidéo.

On se retrouve pour la prochaine étape à Montpellier avec Thomas au Drapeau Rouge.

Brassicolement,

Adrien & Virginie,
pour Petit Costaud.

Suis aussi l’aventure sur les réseaux sociaux :

La tournée de Petit Costaud, c'est quoi ?

Le tour de France
des brasseries artisanales.

Tonneau20 brasseries
originales

Carte de France5000 kilomètres
de houblon

Cheers4 mois de partage et
d'aventure maltée

Petit costaud part à l'aventure de septembre à décembre 2020. Nous allons visiter 20 brasseries dispersées sur toute la France. Chacune présente une particularité, une originalité ou encore une histoire qui nous a touché. À travers des vidéos et des articles de reportages, nous vous dresserons le tableau le plus complet du monde de la bière à un instant T.

Tirelire

Soutenez la tournée de Petit Costaud

L'argent récolté nous aidera à payer les frais de déplacement, d'hébergement, de restauration, ainsi qu'à acquérir du matériel audiovisuel dans le but de vous présenter un journal de bord de qualité.

Leetchi